Perrine Le Querrec
&
Emmanuel Aragon

J’ai rencontré Emmanuel Aragon en décembre 2015.
Il m’avait invitée à lire pour le vernissage de son exposition « à même »
Lire Le Plancher, L’Initiale, surtout Le Plancher
Parce qu’il avait lui aussi attaqué la surface jusqu’à l’écharde il avait écrit
J’ai rencontré les mots d’Emmanuel Aragon en décembre 2015, son œuvre la grande tout en creux en sang en mémoire en saillie en poudre
L’ire de son œuvre
L’os de son œuvre son poids ses tangentes sa lumière ses secrets
J’avais Le Plancher dans les yeux et la peau, et Ruines terminé refusé mille fois refusé
Je faisais partie des refusés et soudain une voix m’appelait m’existait une main tendue un espace offert
Emmanuel m’a appelée et nous avons travaillé ensemble et nous continuons

photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste photographie du livre d'artiste
de l'Allemagne, Perrine Le Querrec & Emmanuel Aragon, encre et huile sur papier, collection Livres pauvres, éditions Daniel Leuwers, 2018

Texte sur le travail d'Emmanuel Aragon