Perrine Le Querrec

OH !

Des complicités

J’ai rencontré Emmanuel Aragon en décembre 2015.
Il m’avait invitée à lire pour le vernissage de son exposition « à même »
Lire Le Plancher, L’Initiale, surtout Le Plancher
Parce qu’il avait lui aussi attaqué la surface jusqu’à l’écharde il avait écrit
J’ai rencontré les mots d’Emmanuel Aragon en décembre 2015, son œuvre la grande tout en creux en sang en mémoire en saillie en poudre
L’ire de son œuvre
L’os de son œuvre son poids ses tangentes sa lumière ses secrets
J’avais Le Plancher dans les yeux et la peau, et Ruines terminé refusé mille fois refusé
Je faisais partie des refusés et soudain une voix m’appelait m’existait une main tendue un espace offert
Emmanuel m’a appelée et nous avons travaillé ensemble et nous continuons

photographie du livre d'artiste
de l'Allemagne, Perrine Le Querrec & Emmanuel Aragon, encre et huile sur papier, collection Livres pauvres, éditions Daniel Leuwers, 2018

Texte sur le travail d'Emmanuel Aragon

&

Avec le photographe Mathieu Farcy, nous faisons partie des 15 Lauréats de la commande photographique nationale « Flux, une société en mouvement ».
La commande photographique nationale est un dispositif indispensable qui permet le soutien à la création mais aussi à des œuvres contemporaines d’intégrer par cette procédure les collections nationales.

Les artistes travailleront sur la commande en 2019. L’ensemble des projets produits dans ce cadre seront présentés à l’automnes 2020 au festival les Photaumnales de Beauvais porté par Diaphane pôle photographique en Hauts-de-France et une sélection d’œuvres au CRP / Centre régional de la photographie Hauts-de-France an mars 2020. Une édition sera publiée à l’occasion de ces deux expositions.

Les œuvres réalisées rejoindront la collection publique du Fonds national d’art contemporain, gérée par le Centre national des arts plastiques.

Notre projet : L'augure

Avec L'augure, les artistes proposent un arrêt du flux par l’étude de ses trois composantes : l’origine, le trajet et la destination.
L’augure, dans la Rome antique, était le prêtre dont la charge était d’observer le vol des oiseaux afin d’en tirer des présages pour la conduite des affaires publiques. Briser la dictature du flux, c’est prendre le temps de réfléchir, de s’extraire de ce courant où nous sommes emportés, souvent noyés. L’augure prendra la forme de triptyques composés d’une image d’archive, d’un texte de Perrine et d’une photographie de Mathieu.
Triptyque de L'augure
L'augure #1, Mathieu Farcy & Perrine Le Querrec, 2018