Perrine Le Querrec
&
Ronan Courty

L'intensité et l'exigence de l'écriture soudainement accompagnées par une autre voix, un autre souffle, c'est l'aventure vécue avec Ronan Courty.

A mirror is a mirror is a mirror is a mirror

photographie des artistes

Une pièce pour contrebasse, clavier et mots créée lors d'une résidence à la Villa La Brugère

Acte poétique et musical, A MIRROR IS A MIRROR IS A MIRROR explore le thème du miroir.
Miroir, un mot sans début ni fin, qui traverse les champs les plus divers de la société : psychanalyse, technique, amour, architecture, spectacle etc.
De part et d’autre de cette surface réfléchissante, Perrine Le Querrec de ses mots, Ronan Courty jouant de sa contrebasse et des claviers, explorent, visitent et traversent le miroir.

Lors de leur résidence, Perrine Le Querrec et Ronan Courty ont fait parler muscles, musique et poésie autour de ce mot « miroir ». Ils ont cherché un rythme, un mode de dialogue entre mots et musique et non une illustration de l’un par l’autre. Lors de leurs collaborations antérieures, ils avaient travaillé à partir d’une base déjà constituée : soit Ronan Courty improvisait sa musique en écoutant un texte de Perrine Le Querrec, soit il proposait une composition musicale et Perrine en imaginait la poésie. Cette fois, ils ne sont partis d’aucune création préexistante mais ont inventé ensemble à la fois les mots et la musique.


Sortie de résidence. Extrait

L'Apparition

En composant ce texte, je n'ai pas eu l'impression d'écrire un livre, mais un opéra, mais de la musique, chaque personnage un instrument, chaque acte une partition ; jamais je n'ai autant chanté qu'en écrivant Petra, Piera, Pierrette.
Puis vint Létroit. Sa langue. Sa bosse. Ses maisons. Son amour magnifique. Son rythme. Son sacrifice.
Son langage battait en moi comme le sang dans les artères.
À peine commencions-nous à travailler avec Ronan, qu'il s'est dressé devant nous
Létroit
Dans sa singularité, sa pureté, sa dévotion, Létroit entier, Létroit c'est lui, ces sons nés dans le corps de la contrebasse, dans les mains, l'archet, les cordes les coups :
Première lecture concert de L'Apparition au lieu unique lors du festival MidiMinuitPoésie, le 25 novembre 2017 à Nantes

Contrebassiste improvisateur, Ronan Courty propose une approche singulière de son instrument au sein d'une démarche musicale très composée.
Originaire de Nantes, il obtient au conservatoire les prix de Piano, écriture, direction d’orchestre, analyse musicale et contrebasse Jazz dans la classe de Jean-Marie Bellec.
Admis en 2004 au Conservatoire supérieur de Paris dans le département Jazz et Musique Improvisé, il développe son vocabulaire à travers les Master-Classes (Barry Guy, Archie Shepp, Bruno Chevillon, Ran Blake) les rencontres et les projets de compositions.
C'est au sein de la classe d'Improvisation Générative dirigée par Alexandros Markéas et Vincent Lê Quang qu'il affine son langage à la contrebasse préparée : basé sur le timbre, la pulsation et la copie acoustique des sonorités électroniques.
Membre du groupe Cabaret Contemporain, Ronan Courty a également travaillé avec Jeanne Cheral, Néry, Mood, Arnaud Desplechin et Cristophe Honoré pour des musiques de films mais aussi des groupes comme Actuum, Juke box, Tendimite et plus récemment avec le quartet No Tongues.
Ronan Courty s'est produit dans toute l’Europe, au Schimmel Art Center de New York, à Istanbul, à la Philarmonie de Paris, il prépare actuellement un disque en solo (2019).


Discographie :
haut de page